Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Origine (scripturaire ou ecclésiastique) des textes de chant grégorien de la Messe

Un ami liturgiste aimerait avoir une liste fournissant l'origine scripturaire ou ecclésiastique des textes chantés dans le propre de la Messe en chant grégorien. Quelqu'un pourrait-il indiquer comment trouver ces références ? Merci d'avance.

Views: 446

Reply to This

Replies to This Discussion

Mon Pere,

je connais deux sources:

a) Bijbelteksten in het Graduale, Jacqueline Elmemans et Ben Lamers, (Tijdschrift voor Gregoriaans (Cahier 1999 ff)).

b) Sources scripturaires et provenance liturgique des pièces de chant du Graduel de Paul VI, Fr. Dominique Fournier, (Etudes Gregoriennes 1986ff; I. Ancien Testament, II. Les Psaumes, III Le Nouveau Testament, IV Les compositions eccl´esiastiques anonymnes.).

Marius Schwemmer a publie ces sources en ligne dans "http://gradualeregister.blogspot.de"

Tres, tres bon est aussi la site web de la "Academie de chant gregrorien" (http://gregorien.com/) ou le site Répertoire grégorien

(http://gregorien.info/bible/index/fr) par Gerald Messiaen!

Bien cordialement
Bernhard Schmid, Rottenburg, Allemagne

Un grand merci pour cette réponse complète et précise.

Amitiés in Corde Mariae

Père Guilmard



Bernhard Schmid a dit :

Mon Pere,

je connais deux sources:

a) Bijbelteksten in het Graduale, Jacqueline Elmemans et Ben Lamers, (Tijdschrift voor Gregoriaans (Cahier 1999 ff)).

b) Sources scripturaires et provenance liturgique des pièces de chant du Graduel de Paul VI, Fr. Dominique Fournier, (Etudes Gregoriennes 1986ff; I. Ancien Testament, II. Les Psaumes, III Le Nouveau Testament, IV Les compositions eccl´esiastiques anonymnes.).

Marius Schwemmer a publie ces sources en ligne dans "http://gradualeregister.blogspot.de"

Tres, tres bon est aussi la site web de la "Academie de chant gregrorien" (http://gregorien.com/) ou le site Répertoire grégorien

(http://gregorien.info/bible/index/fr) par Gerald Messiaen!

Bien cordialement
Bernhard Schmid, Rottenburg, Allemagne

Cher Père Guilmard,

ci joint un fichier en format "pdf" pour votre ami liturgiste.
Vous excusez mon Francais mauvais (par exemple, je ne peu pas ecrire des accents...).

Cordialement
Votre Bernhard Schmid

Attachments:

Entre le "repertoire du chant gregorien", si on voudrait croire dans son existence comme il suggère cette formidable page de gregorien.info, il y a beaucoup des redactions locales, même des textes scripturaires. Le cantique 8 par exemple suit la redaction ambrosienne, pas seulement dans les antiphonaires milanaises, mais aussi dans les graduels de Rome et de Bénévent:

On écrit "Benedicite ... domini dominum" à la place du dative...  

Cher Monsieur,

Merci de votre complaisance. Le demandeur est un prêtre espagnol vivant à Rome et actuellement dans un colloque aux USA.

Voilà l'universalité du chant grégorien.

N'ayez crainte, votre français est excellent. Le français est la langue de Bossuet, de Berlioz, de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et du Curé d'Ars.

Père Guilmard

Bernhard Schmid a dit :

Cher Père Guilmard,

ci joint un fichier en format "pdf" pour votre ami liturgiste.
Vous excusez mon Francais mauvais (par exemple, je ne peu pas ecrire des accents...).

Cordialement
Votre Bernhard Schmid

Dans la tradition de la philosophie allemande (ou en mauvais français) on appelle cett'universalité le « consensus », et bien souvent on se rencontre chez l'opposition contre le consensus grâce à l'expérience française avec le centralisme... Ça dépend simplement du point de vue :)

En fait, cette constellation globale me semble répresentative pour un étudiant au Ponteficio Istituto di Musica Sacra, aujourd'hui.

Les études ethnologiques (comme la philologie) sont toujours un pas vers une tradition régionale et particulaire comme la seule réponse à la globalisation (au "dent du temps"). Il faut pardonner ces réflèxes patiemment.

Encore un grand merci pour votre liste des références.

Nous n'en avons pas besoin pour le rite mozarabe, parce que le scribe de l'antiphonaire de Léon nous les avait déjà données.

Réponse de l'âne musicien, ami et amateur  :

Je suggère de commencer par dépouiller Marbach, Carmina scripturarum. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5720301p

Mais c'est un faux problème : tout est ecclésiastique, car même les textes "bibliques" sont "réécrits"  par et pour la liturgie, et tous les textes ont - plus ou moiins directement - une réminiscence scripturaire.

Ensuite de quel répertoire grégorien parlons nous ? Il faudrait travailler époque par époque.

Cordialement

Reply to Discussion

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners !

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

© 2020   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service