Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Bonjour,

Je suis à la recherche de pièces médiévales (voire Renaissance) en lesquelles il est fait allusion à St-Georges, voire précisément à sa légende du dragon.

D'avance merci de vos éclairements :-)

Cordialement

Views: 159

Reply to This

Replies to This Discussion

Mes excuses qu'il n'est pas médiévale, mais ce chanson on chante durant le 6 mai dans la région de Shopen en Bulgarie (ce group ethnique existe aussi en Serbie).

Attachments:

Saint Georges en Bulgarie est plus une personnage légendaire qu'on identifie avec la supération de l'hiver et la récréation du monde dans la saison du printemps... On se rencontre près des chapelles dédiées à ce Saint (un peu dehor du village) où on chante ces chansons durant un pique-nique.

Merci Oliver ! Ce chant est magnifique. Merci aussi pour tes informations sur la manière dont ce saint est célébré avec convivialité en Bulgarie  Il semble que St-Georges ne soit pas ou alors que très peu évoqué dans le répertoire médiéval occidental...

Bonjour, 

dans la chanson du 16ème My Lord Willoughby is welcome home, The fifteenth day of July, le 9ème couplet évoque St Georges.

Bonne recherche,

Michel Gendre

J'ai seulement écrit sur la tradition vivante, mais bien sûr le culte environ Saint Georges existait déjà au Moyen-Âge. Pour la tradition courante, ce n'est pas facile de la retracer dans l'histoire. L'enrégistrement vient de l'archive de l'Académie des Sciences à Sofia, mais il y a aussi un archive web avec beaucoup des enrégistrements des chansons dédiées à Saint George. Regardez ici :

http://musicart.imbm.bas.bg/en/Default.htm

Ça veut dire un saint très productive dans la musique !

Il y a aussi une coéxistance avec Saint Démétrios de Thessalonique, le patron de la Polis, mais aussi un protecteur contre les tremblements de terre et des attaques par les énemies politiques (les Turcs en particuliers). Il y a les icônes avec les deux saints ensemble sur le chéveaux, et j'avais documenté l'adoration de Saint-Georges dans une pétit village en Calabre qui s'appelle Cavallerizzo Albanese (détruit en 2009 par une érosion où Saint-Georges est évidemment dévenu un patron protecteur avec les attributs de Saint Démétrios). Le village était réstitué et réconstruit dans une manière moderne et antiseismique, abandonant ses caracteéristiques.

Mais ces parallèles entre Saint Georges et Saint Démétrios existaient déjà dans le passé (au moins depuis la Renaissance, aussi dans les peintures idéologiques des guerres, où les Turcs figurent comme les dragons...), même ce n'est pas l'habitude en Bulgarie. Il y a aussi une version de Svanétie (une région de la Georgie) :

https://www.youtube.com/watch?v=Of3Uehwjmrk

Selon la tradition orthodoxe du vieux stichéraire (XIV s., SAV 561-573) il y a au moins 13 stichères dédiés à Saint Georges : Il faut suivre le tag "Sticherarion" dans le groupe byzantin... Il y a même les élaborations calophoniques !

Merci Michel, je vais épier d'un œil du côté de Dowland :-)

Gendre Michel said:

Bonjour, 

dans la chanson du 16ème My Lord Willoughby is welcome home, The fifteenth day of July, le 9ème couplet évoque St Georges.

Bonne recherche,

Michel Gendre

Merci Oliver de ces informations et liens très intéressants !

Oliver Gerlach said:

J'ai seulement écrit sur la tradition vivante, mais bien sûr le culte environ Saint Georges existait déjà au Moyen-Âge. Pour la tradition courante, ce n'est pas facile de la retracer dans l'histoire. L'enrégistrement vient de l'archive de l'Académie des Sciences à Sofia, mais il y a aussi un archive web avec beaucoup des enrégistrements des chansons dédiées à Saint George. Regardez ici :

http://musicart.imbm.bas.bg/en/Default.htm

Ça veut dire un saint très productive dans la musique !

Il y a aussi une coéxistance avec Saint Démétrios de Thessalonique, le patron de la Polis, mais aussi un protecteur contre les tremblements de terre et des attaques par les énemies politiques (les Turcs en particuliers). Il y a les icônes avec les deux saints ensemble sur le chéveaux, et j'avais documenté l'adoration de Saint-Georges dans une pétit village en Calabre qui s'appelle Cavallerizzo Albanese (détruit en 2009 par une érosion où Saint-Georges est évidemment dévenu un patron protecteur avec les attributs de Saint Démétrios). Le village était réstitué et réconstruit dans une manière moderne et antiseismique, abandonant ses caracteéristiques.

Mais ces parallèles entre Saint Georges et Saint Démétrios existaient déjà dans le passé (au moins depuis la Renaissance, aussi dans les peintures idéologiques des guerres, où les Turcs figurent comme les dragons...), même ce n'est pas l'habitude en Bulgarie. Il y a aussi une version de Svanétie (une région de la Georgie) :

https://www.youtube.com/watch?v=Of3Uehwjmrk

Selon la tradition orthodoxe du vieux stichéraire (XIV s., SAV 561-573) il y a au moins 13 stichères dédiés à Saint Georges : Il faut suivre le tag "Sticherarion" dans le groupe byzantin... Il y a même les élaborations calophoniques !

Permettez-moi ajouter encore un petit détail. En Bulgarie on ne chante pas seulement, mais on y danse aussi en honneur de Saint Georges. Si vous choisiez recherche avancé et «horo» sous la categorie “social function”, vous trouvez toutes les horos (les rondeaux) des variées régions !

Décidément, St-Georges est très populaire en Bulgarie ! Merci Oliver :-)

Oliver Gerlach said:

Permettez-moi ajouter encore un petit détail. En Bulgarie on ne chante pas seulement, mais on y danse aussi en honneur de Saint Georges. Si vous choisiez recherche avancé et «horo» sous la categorie “social function”, vous trouvez toutes les horos (les rondeaux) des variées régions !

Bonjour Denis,

Pour pièces grégoriennes tu peux voir ici :

http://www.cantusindex.org/search?t=Georgii&cid=&genre=All

Merci Dominique :-) :-) :-)

Reply to Discussion

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners :

© 2017   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service