Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

 

Bravo à Luca Ricossa d'avoir retrouvé une mélodie de l'ancienne liturgie hispanique à partir des cantorali de cisneros.

L'antienne Inter medios cleros que l'on retrouve dans l'antiphonaire de León au folio 50r

Merci à Luca Ricossa d'avoir partagé cette découverte sur Facebook.

Views: 700

Replies to This Discussion

Cher Luca, n'ayant pas les livres de Cisneros pourriez-vous faire un scan de la version de Quum medium silentium teneret ? Merci d'avance !

Antiphonaire de León folio 71r

http://bvpb.mcu.es/es/catalogo_imagenes/grupo.cmd?posicion=147&...

Il n'existe pas chez Cisneros

D'où avez-vous donc trouvé une version sur ligne ?

Ricossa said:

Il n'existe pas chez Cisneros
Merci, Luca. Oui, je sais. Les livres de Cisneros suivent une tradition different a la tradition de Leon. El aussi il est connu que les chants des livres de Cisneros montrent un caleidoscope d'origines. Comme dans ses dernières travaux a montré Carmen Julia Guitérrez (Actas Leon Congress) et avec David Catalunya (PMM, 22,2), il y a chants des livres de Cisneros liées au anciennes neumes de la tradition medievale. Aussi Rojo & Prado dans son classique el Canto Mozárabe montrent la melodie du R/ De manu inferni avec la comparison des neumes purs, de la notation de points d'aprés le Cód 56 de la BRAH et aussi avec la même piéce au livres de Cisneros. Et Oui, Je suis d'accord, Luca dans le vrai travail d'etnomusicologues fait pour les chanoines mozarabes sous la direction -peut-être- du Alonso Ortiz. Une trés interessant épreuve, a mon avis, est le Missale mixtum secundum regulam beati Isidori dictum mozarabes, (Toledo, Petrus Hagenbach, 1500) avec la portée -avec cinq lignes selon la tradition locale- vide pour ecrire la notation au main aprés. Pour quoi? Le modéle pour la imprimerie n'avais pas la notation. Peut-être jamais personne avais écrit cette melodies, et pour ça l'exemplar modéle ne porte pas des neumes carrés. Il est interessant comparer la part musicale du Missale dans les diverses copies que nous avons aujourdhui pour voir les petites differences pour l'écriture.
Je parle par coeur mais je croi que Herminio González avais montré que le neume sur la sillabe DI de le mot "medium" dans ton dermière exemple est un porrectus. Et aussi pour les autres fois (nox dans la même, et sur alleluia dans Inter medios...) mais il est une reconstruction...
Dans tout cas, felicitation pour ton travail, Luca. Il est tres claire la melodía GREG dans la couche de Quum medium...
À partir du grégorien (on pourrait changer certains détails à l'aide de MIL)
Ce soir nous avons fait notre hebdomadaire répetition... mais cette fois avec une nouvelle: l' alleluiaticum Inter medios cleros...
ça marche trés bien... merci Luca..
Encore un repons... qué bien...!
Les neumes du verset sont trés proches au neumes du V/ Dies quibus peregrinatus sum du R/. Ecce ego viam, écrit à notation du points au cód 56 (E- Mh) -on peut voir les neumes aussi au Silos 4, Liber Ordinum, f. 85- et la melodíe dans certains points est trés semblable, surtout á partir de "et ad Deum..." on peut faire la comparison avec "et non pervenerunt..." du R/ Ecce ego viam...
Les neumes sont du Liber Canticorum du la Bibl Univ Compostela?
Merci encore, Luca. Il est trés precieux.

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners :

© 2017   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service