Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Dans le fonds Phillipps de la Staatsbibliothek de Berlin se trouve un grand nombre de manuscrits provenant de France à l'exemple du manuscrit Phillipps 1790 (Rose 165) qui est sans doute originaire de l'Est de la France d'après Bernhard Bischoff dans son Katalog der festländischen Handschriften des neunten Jahrhunderts. Ce manuscrit contenant un mélange de texte de médecine a été en la possession du Collège des Jésuites de Paris puis du  Collège de Clermont.

Bernhard Bischoff indique dans son catalogue la présence de neumes au folios 60r, 79r et 92v.

Pour les folios 60r et 79r il s'agit d'essais de plume avec des neumes sans texte.

D-B Ms Phill 1790, 60r

D-B Ms Phill 1790, 79r

Au folio 92v se trouve ce qui pourrait bien être l'ébauche d'une copie d'un graduel avec le début de la messe du premier dimanche de l'Avent.

La notation de ce graduel est formé en parti de neumes lorrains.

Nous pouvons remarquer quelques variantes, notamment l'unisson sur inimici, que je n'ai pas retrouvé ailleurs.

Views: 475

Replies to This Discussion

Bonjour Dominique, juste une question : qui dit que ce sont des neumes lorrains ? Je suis perplexe...

Effectivement, j'ai pris les neumes isolés pour des uncinus, mais je pense que nous sommes ici dans une notation très primitive et peu formalisée et sans doute de la main que le copiste du texte, on peut comparer par exemple le signe d’abréviation au-dessus du AN à certains neumes.

Cela me fait penser à ce que j'ai déjà dit au sujet du graduel du Mont-Blandin : http://gregorian-chant.ning.com/group/les-neumes/forum/topics/am-bl...


Christelle Cazaux-Kowalski said:

Bonjour Dominique, juste une question : qui dit que ce sont des neumes lorrains ? Je suis perplexe...

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners :

© 2017   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service