Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Nouvelle mise en ligne sur Gallica

Paris, bibliothèque de l'Arsenal 197 (155 B.T.L.)

Graduel-Prosaire du XIIIème siècle de l'Abbaye de Saint-Victor

Repertoire de manuscrits medievaux Contenant des notations musicales

Views: 523

Replies to This Discussion

Magnifique graduel de la tradition parisienne, victorine.

Beaucoup de particularismes, résidus du gallican ? (Tr. Domine non aspicias ; Laus tua pour les Innocents, etc.).

Les nombreuses variantes du groupe "français" sont indéniables (Com. Introibo, les cadences de graduels, alléluias souvent plus ornées, rythmées autrement que dans la Vaticane)

Quelques corrections et grattages remarquables, réduisant les répercussions (tristrophae).

Enfin, ces altérations dans l'introït Ad te levavi (si b), qu'on retrouve dans bien d'autres graduels (St-Mesmin de Micy) et qui sont loin d'être une altération du texte musical...

à suivre 

Qu'appele t'on un "prosaire" et où se situe l'abbaye de St Victor?

Autre petite question: dans le grégorien que signifie le terme "cadences" je cite Goudesenne: "les cadences de graduel"

« Cadence » (grec ἡ κατάληξη) est une formule (analogue au contexte tonale, même que ici il s'agît du contexte modale !) qui fait une incision (faible et ouvert ou terminant et finale). Avec ces hierarchies vous avez un instrument pour réaliser une structure syntactique dans la musique (mais aussi la possibilité de construire contre et indépendamment de la syntaxe d'un poème liturgique).

« Cadence de graduel » se réfère au genre du « graduel » (même connu sur le nom « psalmellus » à Milan ou « répons graduel », traduit par latin «responsorium graduale»).

Il y a des notations qui sont explicite au niveau du « mélos » (et ses formules, le contexte d'un ton eclésiastique ou simplement de la forme musicale) et des autres notations qui laissent ce niveau dans la transmission orale. Le caractère formulaire de la musique modale semble quelque fois banale, mais il est fondementale pour la communication entre les chantres, même les communications des transitions les plus complexes qui n'étaient pas communicables sans les cadences.

Le terme existe aussi dans l'Orient... Le mystique persan Mevlanâ Gêlal od-Din Rûmî a dit :

« Qui connait le mystère qui se trouve caché dans les cadences musicales, est capable de mouvoir le monde ! »

Louis-Marie Salaün said:

Autre petite question: dans le grégorien que signifie le terme "cadences" je cite Goudesenne: "les cadences de graduel"

Merci beaucoup pour ces éléments de réponse!

ne pas confondre avec Saint-Victor de Marseille, ce n'est pas du tout la même tradition !

il serait intéressant de voir fleurir dans les éditions usuelles tous ces répertoires de proses, séquences, éléments de tropes, antiennes ante evangelium ou processionnelles... Le Triplex et le Novum nous font accéder à peine à 55% des répertoires... qui du coup ne sont guère chantés par les choeurs amateurs et semi-professionnels... 

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners !

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

© 2020   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service