Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Un jeu subtil entre métrique, prosodie et grammaire, grâce au Statim et au Celeriter, utilisés ici tant sous forme négative (ne t'arrête pas : vadis/venio) que sous forme positive (temps syllabique divisé : sibi).

Views: 56

Replies to This Discussion

J'ajoute que, dans le cas de quo vadis - venio Romam le statim vient contredire la thèse selon laquelle le texte avec son sens et sa prosodie dictent le rythme. Ici on a un rythme poético-musical qui passe par-dessus le sens du texte, en traitant « quo vadis venio Romam » comme une seule unité.

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners !

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

© 2020   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service