Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

J'ai déjà signalé ce manuscrit pour sa précision hexacordale.

Dans l'exemple qui suit, le copiste va jusqu'à préciser la nature du FA supérieur par l'adjonction d'un signe qui élève d'un demi-ton la valeur des FA.

Il s'agit du Répons Una hora, au passage "qui exhortabamini [mori pro me]", au fo 150r:

Une confirmation indirecte de cette interprétation peut être vue dans le même manuscrit au répons Oravit Jacob et dixit: (fo 119r):

Pour des raisons qui ne sont pas de notre propos, l'échelle de DO,  choisie pour l'intonation du répons, permet une écriture sans équivoque des demi-ton à "Jacob et dixit", solution d'ailleurs acceptée sans réticence par l'ensemble de la tradition.

Views: 254

Replies to This Discussion

Maginfique, ces absonia étaient bien connues, mais de les trouver ici en toutes lettres fait chaud au coeur. Merci

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners !

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

© 2020   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service