Scarcez, Alicia
L’antiphonaire cistercien primitif d’après les sources musicales de 1136/1140
Le premier chant de Cîteaux retrouvé

Cette édition est une œuvre d’archéologie musicale, fondée sur les plus anciens manuscrits cisterciens notés, provenant des abbayes cisterciennes de la Fille-Dieu (Suisse) et de Schönau (Allemagne). Ces documents, pour la plupart palimpsestes, ont nécessité un travail d’interprétation et de restitution de longue haleine, qui permet aujourd’hui de révéler une tradition liturgique et musicale oubliée : celle du premier chant qui fut pratiqué dans l’ordre cistercien entre 1110 et 1143 environ.
Issu de la tradition liturgique importée de Metz à Cîteaux, au début de l’abbatiat d’Étienne Harding, ce chant présente un double intérêt. Il éclaire les origines de l’Ordre cistercien en sortant de l’oubli les mélodies des antiennes et des répons chantés à Cîteaux jusqu’à l’avènement de la réforme de Bernard de Clairvaux. Et, indirectement, il rend compte pour l’ensemble de l’année liturgique d’un chant messin plus ancien que celui qui nous est parvenu dans les sources musicales messines.
« Pendant » musical du Primitive Cistercian Breviary (vol. 44 de la même collection « Spicilegium Friburgense »), le présent ouvrage permettra aux scientifiques, aux amateurs de chant médiéval, comme aux lecteurs curieux, de découvrir et transmettre un trésor qui était perdu.

https://www.aschendorff-buchverlag.de/detailview?no=13636

You need to be a member of Musicologie Médiévale to add comments!

Join Musicologie Médiévale

Email me when people reply –

Partnership

and your logo here...

 We need other partners !

 ----------------------------------

Soutenir et adhérer à l'Association Musicologie Médiévale !

Support and join The Musicologie Médiévale Association!

 
for
MM & MMMO