Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Bonjour, 

Quelqu'un sait-il d'où provient cet alleluia du 5ème dimanche après Pâques, très répétitif autour de la corde ré, mais qui, à part ses cadences sur Sol, "sonne" bien peu comme un mode de sol ?

Dans Ben 35 f. 86 r  il y a une autre mélodie.

Je n'ai rien trouvé d'autre ...

ES

Views: 250

Reply to This

Replies to This Discussion

In the manuscripts Modena 13, 114v and Modena 7, 121bis we find versions that are similar to the Vatican version.

 

You could also compare the version in The Graduale 1001b from Cologne

http://www.ceec.uni-koeln.de/ceec-cgi/kleioc/0010/exec/pagemed/%22k...

Tout ce que je puis dire, c'est qu'on trouve un AL Exivi a Patre dans Bodmer 74 (Vieux-Romain) au folio 90 recto.

Sa mélodie est la même l'AL Laudate Dominum du 2è ton qu'on chante aujourd'hui au 5è dimanche ordinaire.

 

Quant à notre version du 7è ton, on la trouve par exemple dans Cologne 1001b p 317

L’alléluia « Exivi a Patre » (selon la version du GT) est attesté par divers manuscrits italiens Ravenne, Nonantola, Vérone, Arezzo, Modène, Norcia. Pour trouver l’origine des alléluias, il faut consulter Karl-Heinz Schlager : « Thematischer Katalog der ältesten Alleluias-Melodien... », éd. Walter Ricke, München 1965. Le  manuscrit le plus ancien est : Rome, Angelica 123 (antérieur à 1039). Les autres sont du 11e ou 12e siècle. Le 11e siècle n’est pas la grande époque de composition. Si cette mélodie plaît au premier abord, elle devient vite insupportable par ses répétitions sans originalité.

Modène O I 7 : 121 bis

Modène 0 I 13 : 130

Nonantola 6

Pistoia C 120 : 77v

Rome Angelica 123 : 118

Rome Vall. C 52:91


Je crois que vous avez posé une autre question qui concerne les sangalliens : peut-on prouver que la psalmodie du 3e ton était encore à SI dans les sangalliens aux 10e-12e siècles. À ce sujet, vous pouvez consulter Dom Cardine « La corde récitative du 3e ton » dans les « Etudes grégoriennes » 1954, pp. 47ss.



Merci à tous (un peu tard mais le temps passe si vite !) pour ces commentaires et pour les citations de sources ...

Moi, je ne trouve pas l'alleluia "Exivi" tellement ennuyeux : ça dépend du tempo auquel on le chante … Si c'est en chœur et lent, ça peut peut-être devenir ennuyeux, mais si c'est un soliste et chanté dans l'esprit d'une improvisation, le côté répétitif n'est pas gênant. D'ailleurs, à ce propos, on pourrait se poser une question, qui vaut aussi pour d'autres pièces dans lesquelles des formules se répètent : est-il possible de penser que les chantres médiévaux aient fait des nuances, un peu dans l'esprit d' "échos", tels qu'on peut en trouver dans la musique vocale de la Renaissance et plus tard dans le baroque ?

Reply to Discussion

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners !

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

© 2020   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service