Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Statue sur la Cathédrale de Strasbourg

Bonjour

 
        L'objet de cette discussion est un problème d'identification d'instrument sur une statue de la Cathédrale de Strasbourg datée de 1240 environ.
       
        L'instrument tenu à la main droite rappelle beaucoup les différents modèles de corne que vous évoquez. Il est fort long : 33 cm pour un personnage qui en fait 90 de haut, ce qui correspondrait à 60 cm pour une personne d' 1,63 m. Ce qui pose problème est la languette très fine entre la bouche et l'instrument. A  mon sens, il serait difficile de l'assimiler à une anche (qui n'aurait aucun intérêt et qui paraîtrait impossible à souffler dans cette position) ni à un porte-vent (qui semblerait également aberrent sur un instrument de ce type). S'agit-il d'un effet de mise en valeur, sachant que la statue était située à  l'extérieur, au sud de la nef, à 15 m de hauteur environ, entre deux gargouilles ? La main droite ne fait que tenir l'instrument qui ne semble pas avoir de trous.
 
        L'autre question est concerne l'objet tenu dans la main gauche. Un deuxième instrument (en réserve ou bourdon stylisé) ou une simple torche ? On remarque que cet objet est plus travaillé que la corne de la main droite : l'extrémité inférieure montre en effet une section quadrilobée d'où cette barre anguleuse.
 
        Dans l'un des livres, on trouve deux statues comparables toujours de la même époque, ce qui reviendrait à scinder celle-ci en deux : un personnage tenant l'objet de la main gauche, l'autre jouant d'un instrument plus droit que celui qui nous préoccupe et où les doigts écartés pourraient boucher des trous, ce qui pourrait indiquer un modèle de bombarde
 
        Partant de là, se pourrait-il que le sculpteur ait abusivement "mixé" deux instruments dans un souci esthétique ? Remarquons enfin que l'ensemble de la statue est assez finement travaillé (plis des vêtements, cheveux sous une capuche) et que notre musicien est plutôt joufflu.
 
        Si vous pouviez nous apporter quelque éclaircissement, cela nous intéresserait beaucoup.
        D'autres photos peuvent vous être envoyées si vous le souhaitez ; dans un premier temps, je craignais de saturer votre messagerie. Simplement, nous vous serions reconnaissants de ne pas les publier sans notre accord.
 
D'avance un grand merci.
 
 

Views: 388

Attachments:

Reply to This

Replies to This Discussion

Hi,

It could well be something as simple as poor sculpting (and the item in the left hand is very much like a torch). But the similarity with the image in Harley MS 2804 f.3v is striking. In Harley it is a hunting horn (not a double reed as apparently shown here, but this would explain the lack of holes and one-handed playing) and some sort of animal shaped flute.

By the way, I have no idea who Tony Harrison is but his picture is good!

Ralph

I believe the instrument held close to the mouth is a ram's horn or trumpet in the shape of a horn -- similar to those seen as trumpets of the last judgement in Arles and Parma and probably elsewhere.  The reed-like appendage close to the mouth is indeed odd,  and I don't have an explanation for it,  beyond artistic license/inaccuracy.

I am not sure that the other object is a musical instrument of any kind. I hypothesize that it is a flaming torch.



Dominique Gatté a dit :

Bravo Ralph !!

Yes, that's the link -- now I can see the sculpted animal features on the statue, viewer's right.

I think there is very basic sculpting here. The body itself is very rough hewn and flat - (note the face and shape/proportions of the head, and the same of the arms). The folds of the garment about the waist are the only well done part - and that's not brilliant art. So the instrument on the left shoulder may well be that as in the illustration below - minus finger holes.  Maybe such detail was not important - just the overall impression.

On dirait une sorte de cornet à bouquin ("à embouchure") avant la lettre, si l'on n'était pas au XIIIe siècle...

Probablement un cornet à bouquin primitif, pour l'autre comment savoir.

alain Ferrand, Tours.

 



ALAIN FERRAND a dit :

Probablement un cornet à bouquin primitif, pour l'autre comment savoir.

alain Ferrand, Tours.

 



Yves Chartier a dit : Réflexion -- et réexamen -- faits, j'ose avancer cette hypothèse : ne pourrait-il s'agir de l'ajout postérieur d'un cornet à bouquin, doté en sus d'une embouchure de hautbois, comme pour combler le "vide " créé par la main droite laissée inoccupée ? Ce sont ces éléments tardifs qui me suggèrent cette hypothèse peut-être hardie... Le "faussaire" -- je devrais peut-être dire l'interpolateur -- n'aurait pas eu de mal de se procurer à Strasbourg ou dans les environs un matériau identique. Et puis le temps a fait son oeuvre, lissant la couleur, le grain, etc. Mais au fait, à quelle époque remonte l'invention du cornet à bouquin ? Étant présentement aux Étsats-Unis, je n'ai pas mon Marcuse (Sibyl) sous la main...

i

ALAIN FERRAND a dit :

Probablement un cornet à bouquin primitif, pour l'autre comment savoir.

alain Ferrand, Tours.

 

la statuaire et les dessins médiévaux représentent souvent des instruments pas toujours "réalistes" et les musiciens ont des postures peu adaptés au jeu.

Le cornet à bouquin est prisé au moyen-âge, la Renaissance sera son âge d'or.

L'embouchure de la statue ressemble à celle d'un haubois.

bien à vous

alain ferrand

 

Reply to Discussion

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners !

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

© 2020   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service