Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Urb.lat.602

XI-XII – Tropaire et processional de Monte Cassino – RISM B/XIV(2), 357-358

103v a. Dicant nunc Judaei (version mélodique ambrosienne)

 

Urb.lat.677

Palimpseste. ce manuscrit ne se trouve pas dans le Iter liturgicum italicum. Peut-être se trouve-t-il dans l'ouvrage récent de Lusa Nardini ?

Tag: BAV, Beneventana, Catalogues, Manuscrits, Montecassino

Visualizzazioni: 1055

Risposte a questa discussione

Merci, Dominique !

C'est magnifique !

Merci, Dominique! J'ai mis à jour la version en ligne de ILI (http://liturgicum.irht.cnrs.fr/manuscrit/630225), d'après les observations de Giacomo Baroffio.

Si on cherche le manuscrit chez bmb, par exemple "VUR"-"602" dans ce masque :

Manoscritto - Interrogazione per sigla

on trouve une liste bibliographique...

Datation:

(2004) - Huglo, Michel, Les manuscrits du Processional. II. France à Afrique du Sud, München, G. Henle. Répertoire international des sources musicales, B.XIV.2.
N. scheda: 20768   -   Collocazione: Roma, BNC, S.MSS. 12 Musica 2/14.2
357-358 - Descrizione del processionale-responsoriale-tropario prodotto a Montecassino da due copisti: la mano principale (cc. 23v-99r) è databile al s. XI/XII, l'altra (cc. 1v-23v, 99v-100v) al s. XIII in. Presenta un disegno raffigurante Cristo (c. 20r) e una notazione beneventana adiastematica. (VL)

(2005) - Baroffio, Giacomo (a cura di), Manoscritti liturgici italiani: inventario sommario,
N. scheda: 21417   -   URL: http://musicologia.unipv.it/baroffio/repertori.html
nrr. 9184, 12153 - Tropario-kyriale del s. XI/XII; le cc. 1-23 e 99-100 provengono da un tropario del s. XIII. (LA)

(2011) - Baroffio, Giacomo, Iter liturgicum Italicum (editio maior), Stroncone, Associazione San Michele Arcangelo. Instrumenta, 1.
N. scheda: 23673   -   Collocazione: Cesena, Biblioteca Malatestiana, Salastudio 016.2640200945 BAR
503-504 nrr. 26087-26088 - Tropario-kyriale monastico del s. XI/XII originario di Montecassino; le cc. 1-23 e 99-100 provengono un tropario monastico con notazione musicale del s. XIII anch'esso prodotto a Montecassino. (PE)

(2013) - Baroffio, Giacomo, Un frammento di antifonario beneventano in Sardegna (San Pietro di Sorres), BMB. Bibliografia dei manoscritti in scrittura beneventana, 21, 9-18.
N. scheda: 23833   -   Collocazione: München, Bayerische Staatsbibliothek, Hbh/Go 570
16 - Il codice, un tropario della fine del s. XI, è citato come testimone di uno dei due sistemi di testo e melodia traditi dai due frammenti di un antifonario del s. XII conservati nell'archivio dell'abbazia di San Pietro di Sorres – Borutta. (MS)

Palimpseste :

(2006) - Moeller Jensen, Brian , Unique Compositions among the Italian Christmas Tropes, in Brian Moeller Jensen, Medieval Liturgical Texts in Italian Manuscripts, Lewinston - Queenston - Lampeter, The Edwin Mellen Press, 215-228. già in "Ecclesia orans", 12 [1995], 43-56.
N. scheda: 22281   -   Collocazione: Università Suor Orsola Benincasa. Biblioteca E. Capocelli, 200 Jen 2453
216, 217 e n. 12, 219, 220 n. 21 - Uno dei pochi tropari italiani puri, l’unico che proviene dalle regioni a sud di Roma. Palinsesto per le prime 23 carte, contiene nella scriptio inferior un repertorio di Kyrie tropati databili al s. XII, scritti con molta probabilità a Montecassino. Il codice è stato riscritto due secoli più tardi inserendo antifone e responsori processionali. Per il repertorio dei tropi è utile il confronto con il Casin. 546. Contiene tra l’altro il brano Quam sine matre pater genuit, tropo dell’introito Puer natus della messa di Natale. Con il Benevento Cap. 34 e il Casin. 546 costituisce l’unico gruppo di codici italiani che tramandano tropi per l’Annuntiatio Mariae. (NTA)

(2007) - Brown, Virginia, Palimpsested Texts in Beneventan Script: a Handlist with Some Identifications, in Early Medieval Palimpsests, a cura di by George Declercq, Turnhout , Brepols, 98-144. Bibliologia, 26.
N. scheda: 21654   -   Collocazione: Firenze, Biblioteca Medicea Laurenziana, C. 385 (26)
100 n. 2 - Le cc. 1v-23v e 99v-100v contengono testi liturgici con neumi sia nella scriptio inferior (tropi, s. XII in.) che nella superior (antifone processionali e responsori, s. XII/XIII). (SM)

(2012) - Møller Jensen, Brian, Non-biblical Introit Antiphons in Cassinese Liturgical Sources, in Musica e liturgia a Montecassino. Atti del Simposio internazionale di studi (Cassino, 9-10 dicembre 2010), a cura di Nicola Tangari , Roma, Viella, 169-175. Scritture e libri del medioevo, 10.
N. scheda: 23505   -   Collocazione: BNCR AZT 0 23125
172-173, 175 - Processionale-tropario palinsesto databile ca. 1100. Assieme al Casin. 546 è utilizzato per l'analisi di alcuni introiti il cui testo non è biblico: Gaudeamus omnes per s. Agata, Vir Dei Benedictus per s. Benedetto e Beatus Martinus per s. Martino. (NTA)

Les traces de la domination normande :

(1990) - Hiley, David, The Chant of Norman Sicily: Interaction between the Norman and Italian Traditions, in Trasmissione e recezione delle forme di cultura musicale. II. Study Sessions. Atti del XIV Congresso della Società internazionale di musicologia. Bologna, 27 agosto - 1 settembre 1987; Ferrara - Parma, 30 agosto 1987, a cura di Angelo Pompilio, Donatella Restani, Lorenzo Bianconi, F. Alberto Gallo, Torino, EDT, 92-105.
N. scheda: 1419   -   Collocazione: PIMS 235.21.2
98 - Con i mss. Benevento Cap. 34, 35 e Casin. 546 riporta la versione italomeridionale del tropo di Agnus Dei con i versi Fulgida qui regnas, Alpha et O e Ipse ad patriam. (VL)

Malheureusement, il n'y a aucune litérature indiquée concernant l'autre manuscrit (bien fait), mais l'originale du palimpseste me semble de la même période.

Merci pour ces informations. Je tiens à préciser que la base BMB recense la bibliographie concernant les mss en écriture bénéventaine (ce qui n'est pas le cas du ms Urb. lat. 677), publiée à partir de 1990.

Mia intenzione principale era mostrare come usare questo sito. Se uso la biblioteca con la collocazione, non veramente funziona.

C'è una descrizione come fare una ricerca o almeno un indice dei sigla che sono abbastanza privati o incomuni?

La meilleure solution est de chercher la sigle du manuscrit à travers l'outil "sigle e segnature", et puis chercher la bibliographie à travers "manoscritto - interrogazione per sigla". La liste des cotes des manuscrits en écriture bénéventaine, aussi bien que des sigles BMB, est publiée en tête de chaque volume papier, avec mise à jour d'une année à l'autre.

Je le sais, mais pour ceux qui n'ont pas aucune de ces tomes annuels à la main, j'ai inserré un liens à une liste en ligne (même les manuscrits indiqués ne présentent pas le repertoire courammement enrégistré, on a au moins les sigles). Malheureusement, elle n'est pas visible si on suit "sigle et segnature" du site bmb, j'avais besoin de la chercher par une recherche externe. Regardez la version courante de la page principale de ce groupe.

Note que on ne trouve pas la Biblioteca apostolica vaticana sous Rome, mais sous "V" comme Cité du Vatican (c'est différent des sigles du RISM).

En effet, on ne peux pas voir la liste complète des sigles sur BMB. Mais si on cherche par exemple "Vatican", on a la liste complète des mss en écriture bénéventaine - avec les sigles respectives - de la Bibliothèque Vaticane. 

Bien sûr, la BAV n'est pas sous "Rome", car le Vatican ne fait pas partie de l'Etat italien. C'est plutôt un erreur du RISM.

On doit "seulement" adapter à l'usage des sigles, bien sur le Vatican est à Rome en Italie, il a un certain influence positive et négative à la politique du Pays.

Mais concernant le liens que j'ai donné, je conseille à vous de l'intégrer dans votre site. Sinon, votre service est seulement pour un cercle limité et familiaire avec ces habitudes très particulières. Personne ne sait que "VUR" est le sigle du fonds Urbain...

On peut trouver facilement les sigles des manuscrits en cherchant par lieu sur le site de BMB. J'utilise couramment ce site et je trouve toujours les informations dont j'ai besoin. Par ailleurs, ce n'est pas mon site.

Concernant le Vatican, je pense que, malgré les habitudes, il faut donner correctement les cotes des manuscrits. L'influence politique n'a rien a voir avec le statut administratif du Vatican, qui reste indépendant. Regardez par exemple la base Medium de l'IRHT, qui distingue justement "Città del Vaticano" et "Roma". Ou encore, les index des "Etudes de paléographie et de codicologie" de Paul Canart, qui connait plutôt bien le Vatican...

Vous savez tous ces sigles à la mémoire, mais personne ne doit les savoir ni perd le temps de les mémoriser... Pour cela la liste que je donne, pendant vous la cachez alors qu'elle exist, est utile !

Je ne pourrais plus faire que donner les conseils, j'espère toujours que ça aide d'améliorer les choses. Vous me laissez avec l'impression que vous préférez assassiner vos projets et les gens simplement perdent leurs temps en vain de vous rapporter les défaits si évidentes.

Je ne commente pas concernant certains connaisseurs du Vatican et leurs catalogues qui sont complètement inutiles pour les musicologues qui perdent leurs temps limité à la bibliothèque (c'était moi qui avait aidé le personnel là pour assister autres lecteurs, au moins j'avais l'impression que dans ce cas d'urgence on l'avait apprécié). Et franchement, la discussion de l'indépendence du Vatican ne m'intéresse pas trop.

La discussion ici est une autre. Une banque des dates doit offrir solutions pour différents points de vue, même que on peut argumenter que une certain manière de transcrire un mot de recherche serait plus correcte qu'une autre.

C'est tout !

Je ne connais pas les sigles à mémoire, je dis seulement que ce n'est pas compliqué de trouver les manuscrits dans BMB. Je répète, BMB ce n'est pas mon projet et je ne suis pas responsable de la manière où les données sont affichées. Je suis un utilisateur et personnellement j'apprécie ce travail. Chaque base de données a ses points forts et faibles, et je trouve que BMB est plutôt bien faite. Si vous trouvez votre liste indispensable, vous pouvez contacter les responsables de BMB (les références sont sur le site).

Ma remarque sur le Vatican, peut-être vous ne l'avez pas compris, concernait seulement le souci de donner les cotes des manuscrits de manière correcte, ce qu'on essaye de faire à l'IRHT (http://medium.irht.cnrs.fr). Dire qu'il faut mettre la BAV sous Rome seulement parce que le RISM fait ça, ce n'est pas une approche acceptable.

Par ailleurs, les catalogues ne sont jamais inutiles pour les musicologues...

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners !

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

© 2020   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service