Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

La bibliothèque royale de Copenhague a mis en ligne une collection de 3315 fragments provenant de reliures et pages de garde d'incunables et de manuscrits. Près de 400 de ces fragments contiennent de la notation musicale.

Parmi cette centaine de sources, plusieurs ont retenu notre attention, à commencer par une petite curiosité, sorte "bande dessinée" primitive, se trouvant en marge d'un antiphonaire du XIVème, où une créature hybride dit : "Ego sum famulus diaboli"

Fragm. 2345

Plus sérieusement, nous trouvons dans cette collection deux fragments d'un antiphonaire d'Italie centrale : Fragm. 2364 et Fragm. 2365

ou encore ce fragment de livre de chœur  polyphonique du XVIème siècle :

Fragm. 3150

Deux fragments provenant d'un même manuscrit ont retenu particulièrement notre attention, ils s'agit de deux bifolios contenants des tablatures pour clavier :

Fragm. 2410 et Fragm. 2411

Le manuscrit original devait être un mélange de texte divers, puisque nous retrouvons dans les deux fragments la Somme théologique de saint Thomas d'Aquin.

Les tablatures contenues dans ce fragment sont un catalogue de formules de cadences classées par mode.

Le fragment 2410 contient des formules pour le mode de Ré : 

et au verso, pour le mode de Mi :

Après le mode de Mi, il y a une lacune et nous passons directement au mode de La dans le fragment 2411 :

Au verso des cadences proposées pour le mode de La, nous trouvons deux polyphonies vocales : un trope de Benedicamus domino et un Credo

Nous avons trouvé une concordance au Benedicamus domino : Procedentem sponsum de thalamo dans le Codex Engelberg.

Engelberg, Stiftsbibliothek, Cod 314, fol 180v

Views: 424

Partnership

and your logo here...

We need other partners !

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

© 2020   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service