Le répons Ante multum tempus

Lien vers Cantusdatabase

Tableau synoptique:

Proposition de restitution:

Ce répons clôt la série des répons proposés par le Bréviarum Monasticum pour la première semaine de l'Avent. Présent dans le témoin S (Londres 30850, XIème siècle), on le retrouve ensuite principalement dans la tradition franciscaine qui utilise la même version mélodique. Les formules, empruntées au répertoire du "Vieux Fonds", sont aisément identifiables. La restitution ne pose donc aucune difficulté particulière.

Dans le ms Ivrea 106 (sigle E du CAO), ce répons n'est malheureusement pas noté, 
Remarquons aussi la version particulière proposée par I_Far (Cathédrale de Florence, XIIème siècle)....

You need to be a member of Musicologie Médiévale to add comments!

Join Musicologie Médiévale

Email me when people reply –

Replies

  • J'ai rajouté à mon tableau les versions des ms de Silos (Londres ms 30850), Ivrea 106 (respectivement les sigles S et V du CAO) ainsi que Verdun 128 (F_VN_Ms_0128).

  • Le texte est emprunté à la liturgie ambrosienne (Antiphona ad Crucem)
This reply was deleted.

Partnership

and your logo here...

 We need other partners !

 ----------------------------------

Soutenir et adhérer à l'Association Musicologie Médiévale !

Support and join The Musicologie Médiévale Association!

 
for
MM & MMMO