Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

A strange notation in Val de Loire/Une étrange notation dans le Val de Loire

Le manuscrit composite Reg.lat.1709.pt.A de la Biblioteca Apostolica Vaticana provenient du Val de Loire, sans doute de Fleury, contient trois passages, particuliairement intéressants, avec notation musicale .

1r-100v = IX/Xème siècle
101r-119v = XVème siècle
120r-121v = IXème siècle

Au folio 15v, nous trouvons un extrait d'un texte de théorie concordant avec un autre manuscrit de Fleury I-Rvat Reg.lat.1308, f. 62r :

(1)Prima species diatesseron constat ex tono, semitonio et tono secunda ex duobus tonis et semitonio ; tercia ex semitonio et duobus tonis. (2) Prima species diapente constat ex prima specie diatesseron
Encadrant ce texte, nous pouvons voir une étrange notation au caractère iconique très certain. A ma connaissance, il n'existe pas d'autres exemples de cette notation.
 
Notons aussi l'extrait de l'office de la Toussaint au folio 32v, en notation neumatique du Val de Loire avec l'emploi de la lettre s.
Aussi au début du folio 120r nous trouvons le verset impleta sunt quae... de l'hymne [Vexilla regis....]  noté en neumes aquitains primitifs.

Views: 756

Replies to This Discussion

Più che una notazione appare un grafico per l'illustrazione dei rapporti intervallari nella formazione dei tetracordi.

Certamente è interessante notare alcune somiglianze con la notazione di Harley 3019 (organum), soprattutto per l'utilizzo di punti e tratti, e di linee di congiunzione verticali e oblique. Si ricordi anche la non troppo dissimile notazione della sequenza Benedicta sit in Lat. 7202. Si tratta sicuramente di una serie di reminescenze di convenzioni grafico-notazionali presenti nella trattatistica.

Al momento escluderei che si tratti di una melodia (tantomeno polifonia). Infatti, credo che la cosa più interessante di questo esempio sia la prospettiva di indagare sulla relazione tra i due Reg. lat., ovvero il trattato (sec. X) e il diagramma, nonché le due linee di testo.

E' in Bannister?

Oui Giovanni, je suis d'accord avec une ressemblance avec avec Harley 3019 :

Bannister dit :

Merci, Dominique, à faire cette connection, bien sur la théorie des genres (species) des tetrachordes et des pentechordes est fort rélévante concernant la théorie de la diaphonie, en particulier depuis le XII siècle dans les traités du pas sonore ("Klangschrittlehre").

Pour ce genre des traités (sur les modes et species des tetrachordes, des pentechordes et des diapasons) je recommande l'article de Charles :

Atkinson, C.M., 2001. The other Modus: on the theory and practice of intervals in the eleventh and twelfth centuries. In P. Jeffery, éd. The Study of Medieval Chant. Paths and Bridges, East and West. In Honour of Kenneth Levy. Woodbridge, Suffolk: Boydell Press, 233–256.

Voilà l'autre Reg. lat. !

Tout à fait Giovanni, et il faut noté que le Latin 7202 pourrait aussi provenir de Fleury.

Giovanni Varelli a dit :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8432473s/f119.image.r=7202

Il y a même les diagrammes d'un style plus carré, regardez F-Pn lat. 8663 (alia musica, provenance Fleury) :

Merci Oliver !!!!

il y a une relation certaine entre ces diagrammes 




Oliver Gerlach a dit :

Il y a même les diagrammes d'un style plus carré, regardez F-Pn lat. 8663 (alia musica, provenance Fleury) :

Très bien, c'est évident.

J'ai aussi l'information que 7202 était écrit pour le Collège Colbert à Venise. C'est correct, selon ton savoir ?

Ici le folio 52 verso avec les diagrammes de la diaphonie parallèle (notée par les signes dasianes) :

Bravo Dominique, quelle belle découverte !

Les liens avec les diagrammes de l'Enchiriadis sont vraiment intéressants. Pour l'office de la Toussaint, il faudrait voir avec quels témoins son ordo concorde, voire s'il a quelque lien avec l'office étudié par A. Wilmart et L. Brou. Un office monastique pour le 2 novembre dans le Nord de la France au XIe siècle, Sacris erudiri, 1953...

Bravo, Dominique, mais concernant la notation de type Val de Loire, où avez-vous identifié la lettre significative "s" ? 
Cordialement

Christelle Cazaux-Kowalski

Merci Christelle,

Nous pouvons voir un s sur le pes à pro au début de la ligne 6.

 

Malheureusement, je n'ai pas encore trouvé de concordance mélodique de ce répons, cette version varie beaucoup des autres Beati estis sunt que j'ai pu consulter pour le moment.


Christelle Cazaux-Kowalski a dit :

où avez-vous identifié la lettre significative "s" ? 

RSS

Partnership

Listen chants of the day with

and your logo here...

We need other partners !

----------------------------------

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

            

© 2021   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service