Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Il nous arrive encore d'être surpris par certaines sources notées...

 

Si les versus dans les Computus ecclesiasticus ne sont pas rares, il n’y en a que très peu à ma connaissance contenant des vers neumés.

Dans plusieurs comput, nous trouvons ainsi des hexamètres sur les noms des jours et des mois ainsi que sur les signes du zodiaque, attribués à des auteurs latins tel que Bède ou Walahfrid Strabon…

Dans ses Monumenti vaticani di paleografia musicale latina, H. M. Bannister a repéré dans deux manuscrits du fonds Palatina Latina provenant d’Heidelberg des neumes sur le versus None aprilis norunt

 

Vaticano (Citta del) Biblioteca Apostolica Vaticana, Codices Palatini Latini, Pal. Lat. 300

Manuscrit provenant de Saint-Georges (St. Georg) de Köln, XIIème siècle - fol. 176r - Bannister N°68

 

Vaticano (Citta del) Biblioteca Apostolica Vaticana, Codices Palatini Latini, Pal. Lat. 1356

Augsburg (?), XIIème siècle - fol 144v - Bannister N°55

 

La source neumée la plus ancienne de ces vers se trouve dans le Cod. 338 de Saint-Gall, cf. Anton von Euw dans sont ouvrage : Die St. Galler Buchkunst vom 8. bis zum Ende des 11. Jahrhunderts, Band I: Textband, St. Gallen 2008 (Monasterium Sancti Galli, Bd. 3), S. 539-543, Nr. 162

St-Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 338
Ce manuscrit datant du milieu du XIème siècle (1050-1060) combine un Cumputus, un graduel et un sacramentaire
p. 4

 Nous trouvons encore le versus None aprilis norunt neumé dans un manuscrit de théorie musicale d’Ottobeuren

München Bayerische Staatsbibliothek Clm 9921

XIIème siècle, Ottobeuren - 7r

 

D’un point de vue mélodique, nous pouvons constater deux traditions :

-Ottobeuren/St-Gall

 -Augsburg/Köln  

 

Très souvent voisin de ce versus, nous trouvons dans les Computus l’hexamètre Octonas martis cepit lex quinque librorum ayant pour titre Regula terminus quadragesimalis, comme par exemple dans cet autre manuscrit du fonds Palatina Latina , ici accompagné d'un diagramme : 

Vaticano (Citta del) Biblioteca Apostolica Vaticana, Codices Palatini Latini, Pal. Lat. 1341

Abbaye de Lorsch, IXème siècle - fol 105r

D'après les informations dont je dispose, aucune source noté de ces vers Octonas martis  n’ont été trouvé a ce jour. Cependant j’ai eu le bonheur de trouvé une version neumée de ces vers dans un autre manuscrit de la Biblioteca Apostolica Vaticana et qui n’a pas été relevé par Bannister

 

Vaticano (Citta del) Biblioteca Apostolica Vaticana, Urb.lat.290
Abbaye Saint-Nicolas de Brauweiler, XI/XIIème siècle – fol 20r

 

--------

Excursus :

Parfois lié aux computus, nous trouvons des vers « versus de minutiis » attribués à Fulbert de Chartres sur les fractions de la livre, de l’once et du scrupule. Mais recherche sur les deux hexamètres que nous venons de voir m’a permis de trouvé une source du versus de minutiis : Libra uel as ex unciolis… en notation alphabétique.

Engelberg, Stiftsbibliothek, Cod. 1003

Provenance de l’abbaye d’Engelberg ( ?), XIIème siècle - 111r

 

Michel Rouche dans sont ouvrage Fulbert de Chartres, précurseur de l'Europe médiévale?, nous propose une édition de ce texte ainsi qu’une reproduction du tableau de division qui le suit.

Views: 669

Replies to This Discussion

Many texts and music in Wolfgang Irtenkauf, Der Computus ecclesiasticus in der Einstimmigkeit des Mittelalters, Archiv für Musikwissenschaft, 14 (1957), pp. 1-15

Merci Angelo, j'ai aussi consulté cet article et Wolfgang Irtenkauf n'a pas non pus découvert le Urb.lat.290 avec le versus "Octonas martis" avec notation


Angelo Rusconi a dit :

Many texts and music in Wolfgang Irtenkauf, Der Computus ecclesiasticus in der Einstimmigkeit des Mittelalters, Archiv für Musikwissenschaft, 14 (1957), pp. 1-15

Very interesting discussion. Merci!

J'ai oublié dans mon texte de mettre la version de Bamberg Lit 160 qui est dans l'article d'Irtenkauf, cette version est différente d'Ottobeuren/St-Gall et d'Augsburg/Köln :



Angelo Rusconi a dit :

Many texts and music in Wolfgang Irtenkauf, Der Computus ecclesiasticus in der Einstimmigkeit des Mittelalters, Archiv für Musikwissenschaft, 14 (1957), pp. 1-15

Pour ceux qui n'ont pas accès à cette revue je mets ici le l'article en pdf :

Wolfgang Irtenkauf, Der Computus ecclesiasticus in der Einstimmigke...

Angelo Rusconi a dit :

Many texts and music in Wolfgang Irtenkauf, Der Computus ecclesiasticus in der Einstimmigkeit des Mittelalters, Archiv für Musikwissenschaft, 14 (1957), pp. 1-15

Attachments:

Some of these pieces have not a simple "mnemothecnical" melody: they seem compositions, sometimes quite elaborate. Is it not surprising?

Je viens encore de trouver un nouveau versus de comput noté à St Gall dans un manuscrit contenant principalement les métamorphose d'ovide ainsi que quelques additions musicales :

St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 866, p.80

La fin du versus se trouve à la page 111 : https://www.e-codices.unifr.ch/en/csg/0866/111/0/Sequence-691

Notice MMMO

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners !

Support MM and MMMO !

Soutenez MM et MMMO 

!

© 2021   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service