Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Le lien vers Cantusdatabase:

Dicite filiae Sion ecce rex

Un tableau synoptique:

L'antienne:

Cette antienne, qui ne figure dans aucun des Antiphonale Monasticum, est pour nous l’occasion de mettre en lumière deux particularités intéressantes:

Tout d'abord, l'intonation, semble devoir être posée sur MI, et non FA. En fait, cette formule constitue l'élément final de l'intonation SOL RE MI FA SOL que l'on trouve, par exemple, dans les antiennes du type:

Rex pacificus:(AM 2005 p 57)

ou bien Benedico te:

La tradition germanique est très fidèle au MI, tandis que les Aquitains ont FA et les bénéventains ont parfois MI.

Ensuite, il nous paraît intéressant de signaler le traitement des deux "Rex":

Le premier avec le pes en demi-ton LA-SI bémol et le second qui développe le neume jusqu'à DO en posant le quilisma de passage (encore!) sur le bémol!

On peut observer ailleurs dans le répertoire, ce phénomène...




Views: 273

Replies to This Discussion

Thank you Dominique for sharing this. Indeed inedited to my knowledge.

Why do you choose to write sib on Sy-on?

The levate in Hartker, the missing of sib in U 406

1) Le bémol est clairement indiqué dans Klosterneuburg 1013, par ailleurs les autres mss ne semblent pas avoir d'avis contraire.

2) Il semble bien que nous soyons dans la même développement mélodique que dans les deux "REX".

3) La situation n'est pas semblable à l'antienne Ecce nomen Domini à "VEnit" où la "mutation" au SI bécarre est réelle, mais suivie d'un retour rapidet au bémol à "veNIT".

4) A propos de la "permanence" du bémol, je ne peux m'empêcher de penser, dans la Messe, à l 'INTR Sapientiam sanctorum, à "narrent populi et laudes eorum nuntiet ecclesia"!

5) Quant au levate de Hartker, il peut très bien signifier un correction du tractulus initial....Il aurait fallu une virga, comme c'est le cas dans l'antienne Ecce nomen Domini, à "VEnit" (H 16).

1) Most of the other manuscripts leave out this tone, why? Because it's not sib!?
2) Both times at Rex we proceed to fa. Not in the case of Sion.
3)
4) sanctorum sib; populi si, eorum si/sib. The same change from sib to si.
5) You could be very well right! (Parvulus, see below)

A question about your Hartker Edition. Hartker 34 you write, in 'my' Hartker it is on 18.
You refer to Ecce nomen and give H16. Isn't it H 14?

Other antiphons with wg differentia: (Hartker-incipit-Liber ant. 2005)
30 Tu es  LA05, 28
51 Parvulus LA05, 62
51 Gloria LA05, 63
53 Nato LA05, 79

1) Peu de témoins avec le bémol, en effet, mais aucun témoin pour le bémol, bien évidemment, pour l'Ant Ecce nomen Domini, au début de "VEnit".

2) Oui, sans doute....

4) Oui.

C'est bien 18 sur mon Hartker aussi.. :-)))

Intéressant ces exemples de psalmodie wg pour des antiennes qui commencent (à coup sûr!) par FA.

Mais dans ces cas, les mélodies n'utilise que le pes "final"...

Je fais un post pour l'antienne Ecce nomen Domini.

Gevaert, la mélopée... categorizes the antiphons in VIII g.

 

Translated to the modern editions. Liber Ant 05-06-07 and AM34

LA05: 007, 028, 050, 062, 063, 074, 079, 099, 102, 152, 160, 160, 161, 236, 252, 262, 289, 290. 

LA06: 085, 127.

LA07: 138, 149, 190, 233, 235, 296, 352 .

AM34: 230, 345, 461, 498, 610 = GT 233, 658.

 

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners :

© 2019   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service