Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Lien vers Cantusdatabase

Tableau synoptique:

Proposition de restitution:

 La restitution ne propose rien d'original par rapport à la version de l'AS2005 (Antiphonale Solesmense 2005).

Le tableau synoptique appelle quelques remarques:

    La mélodie de "praestolabor" est diversement rendue par la tradition, indépendamment semble-t-il des variantes propres aux "clivages" habituels (par exemple tradition germanique/messine/sandyonisienne/aquitaine....).

                Soit une mélodie "en arc":RE DO SI LA SOL, qui semble avoir la préférence des mss "in campo aperto"

                Soit en "ligne brisée": RE SI DO LA SOL,

                Soit une transcription comportant deux notes à l'unisson à "praestoLABOR", pour les mss qui terminent sur MI, cet unisson évitant l'emploi du FA dièse...Remarquons cependant que Bénévent 21 a certainement chanté FA dièse dans l'échelle qui est la sienne.

    La première note du pes de "exspectabo DoMInum" a disparu, encore une fois, de Tolède 44-2, mais aussi de Lyon et de Grande chartreuse 808. Nous reparlerons certainement de ce phénomène d'initio debilis à propos de l'antienne Ad te Domine levavi animam meam...

Views: 196

Replies to This Discussion

Ce n'est pas le seul cas d'absonia non notées dans Ben 21, qui suit l'habitude italienne (Mil, Rom) de noter souvent les chants là où il faut en laissant les altérations au bon sens, la tradition (mémoire) et l'oreille des chantres
Tout à fait!

RSS

Partnership

and your logo here...

We need other partners :

© 2019   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service