Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Lien vers Cantusdatabase

Tableau synoptique:

Proposition de restitution:

page 1

page 2

page 3

Commentaire:

Ce répons ne figure pas dans le Paulinium, mais il a retenu notre attention du fait de sa présence dans le Compendiensis (sigle C du CAO), donc attesté dès le IXème siècle.

Sur les 74 mss consultés, 33 seulement attestent ce répons. Ignoré chez les sangalliens, le Cod 413 transmet malgré tout le texte seul avec deux omissions (les mots "miserationibus" et "turmis"). Les ordres religieux (cisterciens, dominicains et cartusiens) n'ont pas non plus ce répons dans leur répertoire.

Bien connu du groupe St Denis-Corbie, il s'étend dans le domaine de Rheinau, ainsi qu'en Italie du Nord et chez les bénéventains mais timidement dans la zone aquitaine.

La composition du quatrième mode, est de bonne facture, composée sur la corde MI, est cependant assez originale, avec, sur "TUIS" (première ligne) une descente au SOL grave, via le SI bécarre, fortement attesté par les mss, quitte à démarre l'écriture dans l'hexacorde du bémol, pour marquer le demi-ton grave au moyen de MI-FA. Pourquoi une telle insistance à écarter le SI bémol grave? Selon nous pour bien marquer la différence avec le contexte, assez fréquent, de descente au grave via le bémol, comme, par exemple, dans le répons ci-dessous, à "Virginis":

ou, dans un mode différent, à "potERANT":

Views: 70

Partnership

and your logo here...

We need other partners :

© 2019   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service