Musicologie Médiévale

Resources for medieval musicology and liturgy

Nova cluniacensia : les feuillets de garde du manuscrit Paris BnF nal 1236 et la création de la liturgie clunisienne

Nova cluniacensia : les feuillets de garde du manuscrit Paris BnF nal 1236 et la création de la liturgie clunisienne

Eduardo Henrik Aubert

Résumés

Dans cet article, nous proposons un examen détaillé de trois feuillets, originaires d’un antiphonaire monastique noté et actuellement employés comme des feuillets de garde du manuscrit Paris, BnF, nal 1236. À partir d’une approche plurielle – codicologique, paléographique, liturgique et musicale – nous soutenons qu’ils ont été écrits à Cluny vers l’an Mil, et qu’ils sont ainsi les restes du plus ancien livre de chant connu dont l’origine puisse être située dans la célèbre abbaye. Au moyen d’une méthode comparative, où ces feuillets sont situés par rapport à tout un éventail de sources dont les rapports avec Cluny sont divers – s’étendant d’autres sources écrites à Cluny à des sources qui en sont très éloignées – nous proposons d’y lire les traces d’une histoire qui s’étend des origines mêmes de la liturgie clunisienne à sa diffusion au sein du mouvement réformateur des xe-xiie siècles, en passant par ce qui a été une période d’une étonnante créativité au sein même de l’abbaye.

Télécharger tout l'article : http://cem.revues.org/12502

Views: 303

Tags: Articles en-ligne, Manuscrits

Add a Comment

You need to be a member of Musicologie Médiévale to add comments!

Join Musicologie Médiévale

Comment by Oliver Gerlach on December 11, 2012 at 14:17

This is a very nice and long expected article. I have to read it into the very detail, but already the graduel "Misit herodes" showed me that it is also relevant for the Codex calixtinus.

Partnership

and your logo here...

We need other partners :

© 2019   Created by Dominique Gatté.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service