Je propose ce groupe afin de rassembler les descriptions des types mélodiques, qui apportent certains détails sur les cadences, les changements microtonales et aussi les débats entre les théoriciens sur la classification modale.

J’espère que ce groupe pourra inspirer les musiciens dans ce réseau.

Théorie grecque

Blog by Pavlos Erevnidis with a source list

Théorie latine
Litérature

  • Nancy Phillips: 'Notationen und Notationslehren von Boethius bis zum 12. Jahrhundert', Thomas Ertelt & Frieder Zaminer (éd.): Die Lehre vom einstimmigen liturgischen Gesang, in: Geschichte der Musiktheorie, 4 (Darmstadt, 2000), p. 293-32.
  • Michel Huglo: Les Tonaires: Inventaire, Analyse, Comparaison. Publications de la Société française de musicologie, 2 (Paris, 1971).
  • Michel Huglo: "Un tonaire du graduel de la fin du VIIIe siècle“. Revue grégorienne 31 (1952), 176-186; 224-233.

Sources des tonaires

Manuscrits et leur école

Éditions des tonaires théoriques

  • Gerbert, Martin, éd. (1784), "Musica enchiriadis", Scriptores ecclesiastici de musica sacra potissimum, 1 (Hildesheim 1963 reprint ed.), St Blaise: Typis San-Blasianis, pp. 152-173.
  • Aurélien de Réôme (1784), "Musica disciplina", in Gerbert, Martin, Scriptores ecclesiastici de musica sacra potissimum, 1 (Hildesheim 1963 reprint ed.), St Blaise: Typis San-Blasianis, pp. 27-63.
  • Réginon de Prüm (1864-76), "Tonarius", in Coussemaker, Edmond de, Scriptorum de musica medii aevi nova series a Gerbertina altera, 2 (Hildesheim 1963 reprint éd.), Paris: Durand, pp. 1-73 .
  • Gerbert, Martin, éd. (1784), "Commemoratio brevis de tonis et psalmis modulandis", Scriptores ecclesiastici de musica sacra potissimum, 1 (Hildesheim 1963 reprint éd.), St Blaise: Typis San-Blasianis, pp. 213-229.
  • Schmid, Hans, éd. (1981), "Inchiriadon", Musica et scolica enchiriadis una cum aliquibus tractatulis adiunctis, 3, Munich: C. H. Beck, pp. 187–205.
  • Bernon de Reichenau (1784), "Tonarius", in Gerbert, Martin, Scriptores ecclesiastici de musica sacra potissimum, 2 (Hildesheim 1963 reprint éd.), St Blaise: Typis San-Blasianis, pp. 79-91.
  • Bernon de Reichenau (1784), "De consona tonorum diversitate", in Gerbert, Martin, Scriptores ecclesiastici de musica sacra potissimum, 2 (Hildesheim 1963 reprint ed.), St Blaise: Typis San-Blasianis, pp. 114-124.
  • Odon d'Arezzo (1784), "Tonarium", in Gerbert, Martin, Scriptores ecclesiastici de musica sacra potissimum, 1 (Hildesheim 1963 reprint éd.), St Blaise: Typis San-Blasianis, pp. 247-250.
  • Gerbert, Martin, éd. (1784), "Alia musica", Scriptores ecclesiastici de musica sacra potissimum, 1 (Hildesheim 1963 reprint éd.), St Blaise: Typis San-Blasianis, pp. 125–152.
  • Chailley, Jacques, éd. (1965), Alia musica (Traité de musique du IXe siècle): Édition critique commentée avec une introduction sur l'origine de la nomenclature modale pseudo-grecque au Moyen-Âge, Paris: Centre de documentation universitaire et Société d'édition d'enseignement supérieur réunis.
  • Gümpel, Karl-Werner, éd. (2007), „Die «Nova Expositio» der Handschrift Ripoll 42: Text und Kommentar“. Miscel·lània litúrgica catalana, 15, pp. 125–186.

Éditions des tonaires et des sources théoriques

Dictionnaire latin de la théorie musicale

11 Members
Join Us!

You need to be a member of Musicologie Médiévale to add comments!

Join Musicologie Médiévale

Comments

  • Dear Lutz Felbick

    Lutz Felbick wrote:

    As I see, this page is not made for texts in German. I hope, nevertheless, someone is interested if you read my most important thesis

    The group is open for every language and your discussion will be not the first in German. Please do not worry.

    Despite my detailed description you did not understand, how to add a discussion. You are also not the first who is confused by the difference between comments and discussions. I moved your contribution to open a new discussion.

  • Merci pour votre commentaire. Si je vous comprends bien, vous croyez qu'il s'agît d'une phénomen isolé qui existe seulement chez les clunisiens. Malgré du fait que l'Association monastique de Cluny avait augmenté son influence loin des frontières de la France, qu'est-ce que vous pensez du livre de Nancy Phillips qui a déjà prouvé que ce système boécien existait depuis longtemps et aussi chez les auteurs comme Guy d'Arèce (les mauvaises éditions aiment abandonner le paragraphe sur la dièse, mais il existe dans les copies anciennes) ?

    Peut-être c'est nous qui devons chercher une autre attitude moins ignorante envers la modalité derrière les neumes latins (lisez le commentaire récent de Marcel Pérès). Je suis absolument d'accord, il faut distinguer entre plusieurs écoles locales et c'est une question du travail de quelques années pour les musiciens, mais un travail très intéressant.

    Il s'agît probablement plus d'un problème aux Conservatoires. Pour cette raison Peter Jeffery avait proposé d'apprendre des traditions vivantes. J'ai établi ce groupe parce qu'il y a aussi les sources médiévales qui témoignent d'une certaine ignorance chez nous. Mais bien sur je vais aussi intégrer quelques enrégistrements ethnomusicologiques, parce qu'ils aident à liberer l'esprit emprisoné au cachot des conservatoires.

    improvisation Arezzo - Bingen
    Bonjour, serait-ce une hérésie de pratiquer ce que nous livre le Micrologus de Guido d'Arezzo pour improviser de l'organum dans le répertoire d'Hi…
  • Je suis curieux de savoir quel est votre horizon quand vous parlez de "changements microtonales et leur direction". Dans ma thèse de doctorat sur le Graduel de Cluny (1997) j'ai dû approcher le problème des inflexions microtonales, et en apporter de nouveaux apports (en parallèle avec Ike de Loos, hélas, recémment décedée), mais ça reste une question controversée.
This reply was deleted.
E-mail me when people leave their comments –

Aachen, Aurelianus Reomensis and the role of tonaries within Carolingian chant

Oliver for Lutz Felbick: If you look at music history from the perspective of the Carolingian power center in Aachen/Aix la Chapelle, the result is an overall view, which is not recognizable when considering individual facts singularly.  My research about Musica Albini (Wien ÖNB Cpv 2269) is based on Möller (1993) who discusses the conection between the Tonar von St. Riquier and the sources of Aurelians de octo tonis (Aurélien von Réomé). You will find this text and literature on MY PAGE. To…

Read more…
17 Replies

La réception d'Aristoxène chez la compilation des tonaires alia musica

Réponse au commentaire de Frédéric Gruber : Citation selon l'édition de Jacques Chailley (1965, 143-144) : De quarto tono. Aristoxenus musicus non voces ipsas, ut Pythagoras, dimetiens, sed inter voces differentiarum mensuras colligens, singula tetrachorda tribus numeris distinxit, qui nec 60 excederent, nec infra subsisterent. Nam in quatuor tetrachordiis inter primam et secundam chordam, secundamque ac tertiam, eumdem numerum posuit; inter tertiam vero et quartam, quod residuum erat de 60…

Read more…
8 Replies

Reconstructing the echema AIANEOEANE (Alia musica) on the base of neumes in Hartvic (D-Mbs clm 14272)

Munich, Bayerische Staatsbibliothek clm 14272, fol. 177v Tonary of the alia musica compilation (manuscript M) with neumed intonations, psalmody, and glossed tonaries, music theoretical collection of the Abbey St Emmeram, Regensburg (1006-1028). When I published my article about this particular intonation: Gerlach, O., 2011. About the Import of the Byzantine Intonation AIANEOEANE in an 11th-Century Tonary. In M. Altripp, ed. Byzanz in Europa. Europas östliches Erbe: Akten des Kolloquiums „Byzanz…

Read more…
26 Replies

Partnership

and your logo here...

 We need other partners !

 ----------------------------------

Soutenir et adhérer à l'Association Musicologie Médiévale !

Support and join The Musicologie Médiévale Association!

 
for
MM & MMMO